dimanche 11 novembre 2012

Coup de gueule!!


Je suis née de parents comoriens à Marseille et je suis musulmane. J'ai toujours vécu en France, que ce soit dans le Sud de la France ou en Outre-Mer. On peut donc dire que je suis une française comme les autres. Mais depuis quelques temps, j'ai le sentiment de n'être qu'une citoyenne de seconde zone.

On n'a pas arrêté de parler d'immigration. Il paraîtrait même que la France accueillerait trop d'immigrés. Mais là n'est pas le problème. Il y a quelques temps on parlait beaucoup d'immigrés de 2nde génération, 3e génération. Mais à quel moment on devient un immigré de N-ième génération? Il suffit tout simplement que les parents, ou les grands-parents soient des immigrés pour que ça se rabatte sur les générations suivantes. Mouais... 


Révisons les définitions du dictionnaire:
Immigrer: Entrer dans un pays et s'y établir 
Voilà tout est dit: un immigré arrive dans un pays qui n'est pas le sien à la base pour s'y établir. Le terme "immigré de 2e génération" ne doit donc pas être utilisé, puisque un descendant d'immigré est né sur place. Alors pourquoi les gens se tuent à raconter n'importe quoi?!
A force de leur faire comprendre qu'ils ne sont que des immigrés de 2nde ou 3e génération, et par extension de leur faire comprendre que ce ne sont pas de véritables français, les descendants d'immigrés vont finir par penser qu'ils ne sont pas les bienvenus en France. ET POURTANT, ils sont nés en France! Ils sont donc français par le droit du sang et par le droit du sol (du moins, avant qu'il ne soit abrogé...)

Un autre sujet qui me gave ces derniers temps: la stigmatisation des musulmans. J'en ai entendu des vertes et des franchement pas mûres à propos d'eux. Les derniers propos en date?
"Congé de Toussaint devienne congé d’automne
Congé de noël devienne congé d'hiver
Congé de pâques congé de détente
Aujourd'hui plus de sapin de noël!
Demain se sera quoi?
Nous disons STOP!!!
Nous allons défendre nos racines et nos coutumes!!!"
Bon là cette fois j'en ai juste ras-le-bol. ça fait 20 ans que je vis en France,  j'ai intégré dans mon vocabulaire les vacances de Noël et de Pâques, je profite des jours fériés bien catholiques sans me plaindre, comme tous les autres musulmans de France. On s'en est tous très bien accommodés depuis toutes ces années. Alors pourquoi aujourd'hui les musulmans de France décideraient de mettre la pression sur les politiques pour changer le nom des vacances?
Autre point, vous avez dû voir cette une dans vos kiosques ou sur le net:

Voici ce que Franz Olivier-Giesbert (FOG pour les intimes, sûrement le rédacteur en chef) a écrit:
«C’est ainsi, chose comique, que les notables d’Amiens en sont venus à débaptiser le traditionnel marché de Noël, ô le vilain mot, pour l’appeler marché d’Hiver, ce qui est quand même infiniment plus joli»
Il a vraiment cru que c'était le problème le plus important des musulmans en France? Sérieusement, vous n'y pensez pas!
En bref ces derniers temps, parce qu'une minorité d'intégristes islamistes illuminés du cerveau complètement cons qui foutent la merde comme ce n'est pas permis, on finit par avoir des articles et des sondages de ce gabarit là: Article sur l'image de l'islam
Et là, c'est toute une communauté qui se fait attaquer. On a finit par dire que les musulmans refusaient de s'intégrer, qu'ils voulaient imposer leur religion en France et qu'ils rejetaient les valeurs occidentales. Et dans l'inconscient, ça peut donner cette image là:
Ainsi donc, porter le voile serait une marque de soumission à l'homme. Ne pas manger de porc serait synonyme d'un refus de s'intégrer en France. Bravo...
c'est donc ça l'intégration? j'croyais qu'il fallait s'adapter à son pays d'accueil...

Je commence sérieusement à en avoir assez qu'on me demande mes origines, comme si je n'étais pas une française à part entière. Par curiosité je veux bien, mais dés qu'on commence à sous-entendre que j'suis une "sous-française" ça gave. Je commence à en avoir marre de voir que les musulmans sont attaqués de toute part à propos de la laïcité, du halal dans les assiettes, à propos de pains au chocolat arrachés dans les cités, et j'en passe. Les Français s'imaginent que les musulmans ne veulent absolument pas se plier aux règles et aux lois françaises. N'importe quoi... Allez à Mayotte et voyez comme c'est possible de vivre sa religion en France!
 «C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.
Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français.
Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées.» Charles De Gaulle
Ces déclarations me rappellent beaucoup le fameux débat sur l'identité nationale. Mais on fait quoi des Antillais, des Réunionais et des Mahorais? Les Antillais sont des descendants d'Africains pour la plupart, il y en a d'origine indienne et même syro-libanaise. La Réunions est extrêmement métissée: population d'origine malgache, arabe, tamoule, africaine, chinoise et bien sûre européenne. Les Mahorais sont pour la plupart descendants de Bantous (Afrique donc), ou encore de Chiraziens (Arabes). Et ce sont eux aussi des français! Ce que De Gaulle a dit est faux alors, même si historiquement la France est telle qu'il l'a décrite, notre pays est bien plus que ça: elle est multi-ethnique et on ne peut pas le nier.

à force de voir les hommes politiques stigmatiser les descendants d'immigrés et les musulmans, et de voir la majorité des français adhérer à leur propos, je commence à ne plus me sentir à ma place en France. Je me reconnais de moins en moins dans cette France et je l'aime de moins en moins cette douce France. Il y en a que ça démangerait de me dire "casse-toi chez toi si t'aimes pas ce pays!" ou "la France soit on l'aime, soit on la quitte". Je ne quitterai pas ce pays parce que malgré tout, c'est chez moi. C'est ici que je suis née, pas aux Comores. Et Dieu seul sait à quel point j'ai souffert quand on m'a traité de "blanche" parce que j'ai osé dire que je me sentais plus française de comorienne. Même si je ne peux choisir entre les Comores et la France, comme je ne peux pas choisir entre mon père et ma mère.

Voilà, fallait que ça sorte. Au lieu d'attaquer aux musulmans qui essaient tant bien que mal à s'intégrer en France dans ce climat islamophobe et xénophobe à souhait, préoccupons nous de problèmes bien plus graves, comme le chômage et la crise, les inégalités sociales et j'en passe. Il est grand temps qu'on se réveille!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?