jeudi 31 janvier 2013

Le dérapage de la rédac chef de Biba


« C’est une débat complètement schizophrénique dans cette société aujourd’hui. Il faut commencer par dire qu’il faut arrêter l’hypocrisie. La mode ça va quand même mieux aux minces qu’aux grosses, c’est un fait établi ! Lagerfeld le dit ! Les grosses, c’est difficile à habiller. La mode quand on est grosse c’est compliqué. Il faut choisir d’autres vêtements. Maintenant ce discours, « les rondes c’est bien, on veut voir des rondes »… On veut voir des grosses mais on ne veut pas être grosse. Donc c’est très compliqué de montrer les filles dans les magazines. On ne veut pas voir des filles grosses, ou alors en one shoot. Juste un petit coup pour leur dire « Oui, elles sont super bien dans leur peau, c’est génial ». Mais après, on a tous les régimes, on a toute la philosophie du corps svelte et mince. (…) Ce n’est pas vrai, quand on est ronde, on est pas bien dans sa peau. Quand on est gros, c’est comme quand on veut arrêter de fumer. Quand on est gros, on veut être plus mince ! » Delphine Apiou, rédactrice en chef du magasine Biba sur Chérie 25.
Et voilà, encore une qui considère que les grosses sont "inhabillables". j'en ai entendu parler il y a quelques jours mais je n'ai pas pu voir la vidéo (retirée de youtube, ou censurée). Les réactions ne se sont pas fait attendre: Big Beauty (aka Stephanie Zwicky) et une certaine Zoé.

Cela fait plusieurs années que j'entends dire dans mon entourage que je suis trop grosse, que je me laisse aller. Que tel ou tel vêtement va mieux à quelqu'un qui taille un 38 plutôt qu'à moi qui taille un bon 46. Que c'est impossible pour moi de m'assumer avec mes 35 kilos en trop par rapport à ce que je devrais peser selon le médecin. Que je suis dans un déni de la réalité parce que je refuse de faire un régime, ou même que je cherche des excuses pour ne rien changer.


Bon okay, il y a des rondes qui ne s'assument pas et qui veulent à tout prix maigrir. Mais il est inutile d'en faire une généralité. "Il ne faut pas se voiler la face en disant que l’on veut voir des grosses bien dans leurs corps ça n’existe pas": beaucoup de rondes s'assument: Big Beauty, Tara Lynn, Clémentine Dessaux pour ne citer qu'elles sont mannequins ou tiennent un blog mode. "Les rondes ne peuvent pas bien s’habiller": logique si on pense que la mode va mieux aux minces. Mais ne vous en déplaise, les rondes peuvent très bien s'habiller, il suffit de trouver les bonnes boutiques (j'en ferai un article après ça!).

On nous bassine avec les régimes, la minceur, la beauté et le maquillage. On ne voit que ça dans les pubs, dans les magasines du style Biba. à un point que même une personne lambda, dans "la norme" ET en bonne santé se sente obligée de suivre le nouveau régime miracle pour perdre 3 kilos! Il n'y a pas un souci??

Mme Apiou, votre discours pue la grossophobie. Mais ne vous en faîtes pas, vous ne serez pas poursuivie pour vos propos. Je tenais juste à vous dire que les femmes sont de toute forme et de toute taille. Personne ne peut ressembler aux modèles de votre magazine. Vous nous montrez un idéal impossible à atteindre. Les femmes pour se sentir bien dans leur peau n'ont pas besoin de ressembler à toutes ces femmes photoshopées. C'est peut-être LE look à avoir, mais il n'est pas le seul look. C'est peut-être ça qu'il faudrait mettre dans votre magazine non?

Je ne fais pas l'apologie des kilos en trop, je ne dis pas que c'est que du bonheur d'être grosse. Je sais parfaitement qu'être en surpoids représente des risques pour la santé, je ne le nie absolument pas. Je demande juste à ce qu'on nous respecte en tant que personnes grosses. Qu'on arrête de nous stigmatiser et de nous insulter. Qu'on arrête surtout de penser que gros = fainéant qui va mourir demain. On est en 2013, il faudrait peut-être arrêter de raisonner par clichés et accepter que les rondes peuvent avoir leur place dans la mode.

Voilà ce que D. Apiou répond à toutes celles qui ont été choquées par ses propos:

« Désolée si mes propos vous ont heurtées, tel n'était pas le but, croyez-moi. L'idée n'était pas de culpabiliser et de livrer un discours anti-grosses ! Bien au contraire. Mais de dire que ce n'est pas toujours simple d'être ronde. Que, bien sûr, on s'assume, mais que ce n'est pas si évident que ça. » (avant ses excuses officielles)
Bonjour à toutes et tous, 
je suis sincèrement désolée si mes propos sur les rondes vous ont choqués, encore une fois l'idée n'est absolument pas de verser dans la culpabilisation des rondes ou de prôner un discours anti grosse. Loin de là, je vous assure. Oui, bien sûr on peut être ronde et s'assumer... mais à quel prix! C'est ce que j'ai voulu souligner, alors certes je m'y suis sûrement mal pris et ne souhaitais en aucun cas, stigmatiser les rondes ou pire les accabler, la société s'en charge déjà très bien. Je désirais plutôt exprimer l'idée suivante : qu'il faut arrêter de nous faire croire que c'est facile de s'assumer et que c'est une évidence d'être bien dans sa peau lorsqu'on est en surpoids. Comme je le disais aussi sur le plateau, ce sont rarement les rondes qui ont la parole mais souvent des filles très minces pour ne pas squelettiques qui viennent raconter comment oui, c'est super d'être ronde. Je trouve ça d'une hypocrisie hallucinante. Car encore une fois, quelle ronde n'a jamais pensé à perdre du poids, ne serait-ce pour raison médicale (situation où la culpabilité est peut-être à son comble). C'est de tout ça dont je voulais parler, ça n'était peut-être pas le lieu sur une émission de télé où tout va très vite et où l'on a que quelques secondes pour s'exprimer. En tout cas, je vous l'assure nous en reparlerons dans biba, comme nous l'avons toujours fait, en essayant de tenir un parler le plus juste, honnête et franc possible. Et nous ne manquerons pas de faire appel à vos témoignages.
Delphine Apiou, rédactrice en chef de Biba, (qui a juste voulu parler sincèrement d'un sujet qui lui tient à coeur)
Je ne parlerai pas des raisons médicales, parce qu'il en va de la santé des gens, voire même de la vie. Mais combien de fois on nous a martelé que pour être belle il fallait être mince? Qui a décrété que pour être belle il faut être mince? Votre magazine (et il n'est pas le seul) file des complexes à des femmes, et même à des jeunes filles! Oui on y a pensé, oui j'y ai pensé! et il m'a fallu longtemps avant d'admettre et de comprendre que ce ne sont pas mes kilos en trop qui vont jouer sur ma beauté. Il serait temps que les médias et le milieu de la mode le comprennent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?