vendredi 12 juillet 2013

Miss Curvy Paris-Île de France 2013: mon aventure


Pour mon retour dans la blogosphère, j'ai décidé de raconter ma petite expérience de candidate à un concours de miss. Il s'agit du concours Miss Curvy Paris-Île de France pour l'année 2013, organisé par le comité Be Curvy. L’objectif de Be Curvy est de faire la promotion de la beauté, du charme et de l’élégance en France de jeunes femmes ou de jeunes filles rondes.

Déjà j'ai longtemps hésité à participer à ce type de concours. Je n'aime pas beaucoup m'afficher en public, je n'ai jamais défiler de ma vie, et puis surtout,je n'avais absolument pas confiance en moi. Et oui, à force de se prendre des remarques de la part de la famille ou des professionnels de la santé, j'ai fini par me sentir anormale.

J'ai pourtant essayé des choses pour perdre du poids: sport, régimes, manger une fois par jour... manque de pot, ça n'a pas marché, j'ai rien perdu, j'ai pris du poids, et j'ai perdu de l'argent (pour Dukan). Alors j'ai fini par traîner sur le net,et à tomber sur ce site. C'est là que j'ai lu des témoignages de personnes dans la même situation que moi et qui ont fini par s'accepter telles qu'elles étaient, avec des kilos en trop, des soucis de santé pour certaines, mais qui ont décidé de ne pas attendre de perdre 15 kilos pour vivre. J'ai adhéré à cette philosophie, mais forcément la famille n'était absolument pas d'accord. Ben oui, si je m'aime bien comme je suis, il y a quelque chose qui cloche: on ne peut pas s'aimer avec 20 kilos de trop, on est trop moche avec! Je vous promets que c'est dur d'entendre ça, surtout quand ça vient de votre mère... (mais je ne vais pas m'étaler, je n'écris pas pour ça)



J'ai donc fini par m'inscrire. Pourquoi? Déjà par défi personnel:
- être jugée sur le physique et la beauté, des critères subjectifs
- supporter le regard du public, le regard des gens en général.
J'ai rencontré Hélène Niez, l'organisatrice et présidente du comité Be Curvy en Île de France, et les autres candidates. D'abord lors d'une réunion d'information, puis lors d'un pique-nique. Et ce qui m'a frappé, c'est qu'il y avait une ambiance style "réunion de famille". Une bonne ambiance entre concurrentes d'un concours de beauté? c'est impossible, me direz-vous, y a qu'à regarder les Mini Miss ou les autres trucs à la télé... Et bien non, on a bien rigolé entre filles, à raconter nos expériences, à parler de nos soucis, ce qui nous a amené à participer à l'aventure Miss Curvy. J'ai eu l'occasion de rencontrer des filles sûres d'elles, qui ont la pêche et qui vivent malgré les préjugés.

Je n'ai pas stressé quand je me suis inscrite pour le concours. j'ai commencé à stresser quand j'ai eu l'ordre de passage: je passais la première. Et oui, à chaque fois qu'on décide que l'ordre de passage sera l'ordre alphabétique, je me fais avoir. Avec un nom de famille comme le mien (Ab***), je n'avais qu'une envie, me marier avec mon copain qui a son nom de famille qui commence par un Y (il est chanceux celui là...) Non sérieusement j'ai vraiment commencer à paniquer, à douter, et même à vouloir abandonner. Je n'avais pas terminé mon discours, mon jean pour ma tenue de ville m'avait lâché (trop petit, va chercher pourquoi, c'est ma taille...) et ma timidité avait tendance à ressortir. Mais bon, à un moment ou à un autre, il faut bien affronter ses peurs!

30 juin: jour de l'élection. Rendez-vous à 9h à la salle où va se dérouler la cérémonie. J'ai réussi l'exploit d'arriver avec une heure de retard avec une amie (dur dur le réveil...). Hop hop hop! direction maquillage et coiffure pour certaines, pour les autres c'est séance manucure (enfin, séance vernis) ou papotage. Il n'y avait pas que les candidates et les organisateurs présents durant la journée pour préparer cette élection. La Miss Curvy nationale de 2013, Emilie Duchange-Souchu était présente. C'est elle qui nous a briefé sur la manière de marcher, les poses à prendre durant la cérémonie et surtout, sur notre discours. D'autres Miss étaient là aussi pour nous soutenir. Sévie, la présidente du comité national (si je ne me trompe pas...) nous a bien expliqué le déroulement de la soirée.

Soudain, pendant les répétitions, gros craquage!! J'oublie de prendre le micro pour me présenter, et perfectionniste que je suis, je n'aime pas me tromper, je n'aime pas faire les choses mal. Et avec la pression qui montait, j'ai fini par pleurer et même par douter de ma participation. J'ai vraiment cru que je ferai tâche... Mais on m'a rassuré, consolé: et oui ce sont des choses qui arrivent. Je crois qu'en fait il fallait que j'évacue le trop plein de stress que j'avais accumulé les derniers jours. J'avais envoyé un sms à mon petit ami pour lui faire part de ma peur, et de mon stress. J'avais tellement peur de me foirer. Mais c'est toujours comme ça: à chaque examen je stresse, et au final tout se passe bien!

Le moment de l'élection arrive. Premier défilé en jean tee shirt blanc, présentation de la candidate. Le stress était monté haut. Il y a une femme dans le public qui m'a souri, et j'ai souri en retour. Je me sentais tellement mieux, ça devait se voir, parce que les membres du jury m'ont souri, le public m'a souri et surtout mon copain. J'étais sur un nuage, j'étais fière!


"Bonsoir, je m'appelle Nawale, j'ai 22 ans, je suis étudiante en biologie, et je suis de Versailles!"
Mes premiers mots pour le public! (photos de Nathalie Cordonnier)
Tenue pour le 1er défilé: tee shirt basic H&M, jean slim Mim, escarpins New Look

Immédiatement après, défilé en tenue de ville. J'ai enfin pris mes marques pour le défilé. J'étais beaucoup plus à l'aise.
Tenue de ville + objet qui nous représente. Mon iPod représente beaucoup pour moi.
La musique, c'est ma drogue! (
photo de Nathalie Cordonnier)
Tenue pour le 2e défilé: top H&M, jean Mim et sandales compensées New Look. 

Le 3e défilé en tenue de soirée, avec le discours. J'y ai mis tout mon coeur, avec quelques blagues sur mon poids ou sur les remarques qu'on a pu me faire. Et ça m'a fait un bien fou! comme si j'exorcisais mes problèmes, comme si ce concours était en fait une thérapie pour me sortir de mes soucis d'estime de soi. 


Parler devant tout le monde sans laisser transparaître son stress...
Pfiou! Le plus dur a été fait! 
(photos de Nathalie Cordonnier)

Tenue pour le 3e défilé: robe de soirée achetée chez des chinois à Saint-Denis (93) et chaussures achetées chez des chinois à Paris (me demandez pas la boutique, je ne m'en rappelle pas...)

Enfin, pendant la délibération du jury, défilé en lingerie. Disons plutôt gros délire entre les candidates: on a dansé, rigolé, bref, la pression est redescendue et on déconnait bien! (ah qu'est ce qu'on est serré, au fond de cette boite, chantent les sardines, chantent les sardines...)

si si je vous jure, on a dansé dessus en lingerie. dés que je retrouve la vidéo, je la mettrai!

C'est très vite passé! des semaines de préparation et en même pas 15 minutes tout était fait! Il ne restait plus qu'à attendre le résultat. Vite, vite, vite! Faut remettre nos robes de soirées! et là je vous raconte pas comment la pression est remontée d'un cran...
la musique la plus angoissante de toutes les musiques angoissantes.
Même celle de l'exorciste ne m'a pas fait cet effet là...

Suspense. Hélène prend le micro: "Le prix d'honneur est attribué à... Nawale!". Sérieusement? MOI?! Je fonds en larmes, je prends le micro, je suis incapable d'articuler quelques mots de remerciements... Je n'arrive pas à le croire, prix d'honneur du concours Miss Curvy! Je n'ai jamais rien gagné, même pas une élection de délégués. Je suis tellement fière, tellement heureuse d'en être arrivée là! Mon copain était là, mon amie Nathalie était là aussi, ça m'a touchée de savoir qu'ils m'ont soutenus pendant le temps de l'élection. Mais la plus grosse surprise c'est la proposition que les Candy Women m'ont faites: du mannequinat, des photos, des défilés. Ben pour une surprise, c'est une bonne surprise!

On peut dire que j'ai accompli mes objectifs ce dimanche 30 juin: j'ai montré que j'assumais mes rondeurs, j'ai gagné en confiance. J'ai montré que je pouvais être belle malgré tout ce qu'on a pu me dire. Qui aurait cru il y a 2 ans que je participerai à un concours de beauté? Qui aurait cru que la timide Nawale aurait autant changé? Pourtant je l'ai fait, alors tous ceux et celles qui pensent encore que les rondes sont moches ou mal dans leur peau, j'ai juste envie de leur dire: regardez les photos et on en rediscute...

Si c'était à refaire, je le referai sans hésitation. Parce que ça a été une belle aventure humaine, pleine de surprises. Merci à tous ceux et celles qui y ont participé, de près ou de loin. Merci au jury de m'avoir décerné ce prix d'honneur Miss Curvy. Merci à Lilow, Josie, Audrey, Morgane, Hélène M., Catherine et Sandrine pour les barres de rire qu'on a eu avant le concours et pendant les préparations de l'élection. Merci à Hélène Niez, la présidente du comité Be Curvy IDF, d'avoir déjà accepté ma candidature (malgré ma petite taille lol) et pour tout ce qu'elle a fait pour nous durant les préparatifs de l'élection. Merci à Emilie, la miss Curvy nationale 2013, de m'avoir aidé à peaufiner mon discours, et de nous avoir donné des conseils pour le défilé. Merci à Sévie pour ses conseils aussi. Merci à Ludivine qui a fait un bon travail pour mon maquillage (Page Fb de Ludivine). Merci à Nathalie (page FB de Nathalie) pour les quelques photos qu'elle a prise, pour m'avoir aidé à choisir ma robe de soirée pour le défilé et pour m'avoir soutenue pendant l'élection. Merci à Elohan, une membre de VLR, à qui je me suis énormément confié, et qui m'a beaucoup soutenue quand je n'allais pas très bien. Merci à mon petit ami Souhaïd, qui m'a aidé pour le choix des vêtements et des chaussures pour le défilé, qui a cru en moi alors que je n'avais que très peu confiance en moi. J'ai sûrement oublié de citer d'autres personnes, mais je ne vous oublie pas. Merci à tout le monde pour tous ces moments.


en haut: la candidate; en bas: le prix d'honneur.
Mais c'est la même personne, je vous rassure hein!

Les Miss de Normandie, de l'IDF, les autres candidates et le jury.

Promo 2013 ^^


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?