samedi 18 janvier 2014

La lutte contre les stéréotypes de genre et "théorie du genre"

Bon bon bon... Je viens de finir mes partiels (une catastrophe monumentale d'ailleurs...) et j'ai une sacré inspiration pour cet article!

Hier, j'ai partagé sur Twitter plusieurs articles du site Madmoizelle à propos des stéréotypes et des injonctions à être un homme ou une femme qu'on nous balance de temps à autre:
Sois un homme
Les stéréotypes de genre sont dangereux pour la santé

Suite à cet article à propos de la Manif Pour Tous qui veut défendre envers et contre tout les stéréotypes sexistes contre ce qu'ils appellent le "Djendeur" (enfin, le Gender, mais avec leur accent ça donne ça...), j'ai fait passer un message destiné aux manifestants de la MPT présent dans la Twittosphère en leur disant de lire ces articles de Madmoizelle avant de dire des bêtises à propos de la soit disant théorie du genre (j'en reparlerai plus tard dans mon post). Et un charmant jeune homme me répond: un article que devraient lire les gens des lobbies LGBT avant de dire des bêtises (article en question). Je. Heu. LOL!

Alors déjà première info: je ne suis pas militante LGBT, je ne suis pas lesbienne ou bisexuelle. Je suis féministe et j'en ai juste par dessus la tête qu'on assimile le fait de vouloir déconstruire des préjugés et de vouloir l'égalité pour tous au fait de vouloir rendre tout le monde gay (ou lesbienne, ou bisexuel-le, ou encore transsexuel-le). Mais qu'est ce qui leur fait si peur?



C'est cette fameuse "théorie du genre" qui leur fait peur, lisez ça pour comprendre:

« Il est très difficile pour le non-spécialiste de comprendre les enjeux et les implications de cette théorie, tant elle repose sur des présupposés idéologiques en contradiction avec la réalité que vit l’immense majorité de nos concitoyens.

Le fondement de cette théorie consiste à nier la réalité biologique pour imposer l’idée que le genre « masculin » ou « féminin » dépend de la culture, voire d’un rapport de force et non d’une quelconque réalité biologique ou anatomique.

Dès lors le risque est de résumer « la théorie du genre » à un inventaire de mesures plus ou moins farfelues en perdant de vue l’ambition globale de cette théorie.

En effet, derrière chaque proposition (crèches neutres, lutte contre les stéréotypes de genres, développement de l’éducation sexuelle dès la maternelle, banalisation des changements de sexes…) se cache une idéologie construite qui vise à remettre en cause les fondements de nos sociétés « hétéro centrées », de substituer au concept marxiste de la lutte des classes, celui de la lutte des sexes.

Les sciences sont elles aussi contestées. La biologie, par exemple, est souvent présentée comme une science visant à imposer un « ordre hétérosexuel » qu’il faut donc « challenger » grâce à la théorie du genre. »

Bon alors déjà, ce n'est pas une simple théorie, plusieurs études ont montré que le genre est une construction sociale et que ça n'est en aucun cas lié au sexe biologique. Cet article (issu du site Madmoizelle.com, décidément ce site est énorme!) et celui-ci du monde expliquent les idées reçues sur ces études du genre.

Franchement, vous croyez que les féministes cherchent à être des hommes? Bien sûr que non, on cherche juste l'égalité homme-femme. Alors au lieu de croire les bêtises de la MPT (qui tente un retour médiatique sur un buzz foireux...), luttons contre ces fucking stéréotypes qui peuvent nuire au lieu de nous faire avancer.

PS: pour aller plus loin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?