jeudi 16 octobre 2014

Féministe et musulmane? Deal with it!


"We teach girls to shrink themselves, to make themselves smaller. We say to girls, 'You can have ambition, but not too much. You should aim to be successful, but not too successful. Otherwise you will threaten the man.' Because I am female, I am expected to aspire to marriage. I am expected to make my life choices always keeping in mind that marriage is the most important. Now marriage can be a source of joy and love and mutual support. But why do we teach girls to aspire to marriage and we don’t teach boys the same? We raise girls to see each other as competitors – not for jobs or for accomplishments, which I think can be a good thing, but for the attention of men. We teach girls that they cannot be sexual beings in the way that boys are. Feminist: the person who believes in the social, political and economic equality of the sexes."
"Nous apprenons aux filles à se rabaisser, à se faire plus petites. Nous disons aux jeunes filles : 'Vous pouvez avoir de l'ambition , mais pas trop . Vous devriez avoir du succès, mais pas trop de succès. Sinon, vous menacerez l'homme.' Parce que je suis une femme , on attend de moi que j'aspire au mariage. On attend de moi que je fasse mes choix de vie en gardant toujours à l'esprit que le mariage est le plus important. Le mariage peut être une source de joie et d'amour et de soutien mutuel . Mais pourquoi apprenons-nous aux filles à aspirer au mariage et ne faisons pas de même avec les garçons? Nous élevons les filles pour qu'elles se considérent comme des concurrentes - pas pour les emplois ou pour un but dans la vie, ce qui, je pense, peut être une bonne chose, mais pour l'attention des hommes. Nous enseignons aux filles qu'elles ne peuvent pas être des êtres sexuels comme sont les garçons. Féministe : la personne qui croit en l'égalité sociale, politique et économique entre les sexes"
Ce passage est tiré d'une conférence TED donnée par l'écrivaine nigériane Chimamanda N'Gozi Adichie et repris dans la chanson Flawless de Beyoncé. Je vous mets le lien de cette conférence et je vous laisse regarder (pour les non anglophones, il y a des sous-titres)
==> https://www.youtube.com/watch?v=hg3umXU_qWc

Comme Chimamanda, je suis féministe. Je suis féministe parce que l'égalité hommes-femmes n'est pas totale. Je suis féministe parce qu'en 2014 les femmes sont moins payées que les hommes à compétences et diplômes égaux. Je suis féministe parce qu'il y a encore trop de violences faites aux femmes. En fait, la situation des femmes est le pourquoi du féminisme. ça c'est la base. et voilà pourquoi je suis féministe et non égalitariste.



Puis j'ai découvert l'intersectionnalité: c'est un concept créé par l'universitaire féministe américaine Kimberlé Crenshaw. C'est un outil d'études des différentes oppressions: elles ne s'additionnent pas, elles se croisent. Une femme blanche ne vivra pas le sexisme comme le vivra une femme noire. Un homme gay ne subira pas exactement le même type d'oppression qu'une femme lesbienne. Un homme trans vivra une oppression différente de celle d'une femme trans. Intersection des différentes oppressions. C'est comme ça que je suis devenue une féministe intersectionnelle et anti-oppressions.

à côté de ça je suis musulmane. Et c'est là que certains vont faire les grands yeux: musulmane et féministe? IMPOSSIBLE et INCOMPATIBLE!! On m'a déjà reproché d'être une fausse féministe ou une fausse musulmane (oui il parait que c'est incompatible). On m'a demandé comment je pouvais être pro-homo ou pro-trans alors que je suis musulmane. Je suis anti-oppression, donc anti-homophobie et anti-transphobie. On peut parfaitement vivre sa foi et être contre les discriminations quel qu’elles soient non? J'suis pour le droit à l'avortement, je suis (forcément) pro-voile, je suis pour quel le mariage soit ouvert à tous, quelque soit l'orientation sexuelle. ça ne fait pas de moi une mauvaise musulmane.

à tous ceux qui pensent que c'est impossible d'être musulmane et féministe, je les invite à lire cet article ==> Musulmane et Féministe.
Je les invite aussi à s'intéresser à la religion musulmane, qui n'est pas la plus sexiste quand on est attentif. C'est pas la religion qui est sexiste, c'est le patriarcat établi qui l'est. Ce sont les hommes qui se servent de la religion pour dominer les femmes, alors que dans l'islam il n'en est rien. Et puisqu'on parle de domination et de sexisme, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi dans un pays bien laïque le sexisme est encore bien présent?

Je suis musulmane et féministe, deal with it bro!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?