lundi 17 novembre 2014

Une loi sur l'habillement féminin aux Comores?!!

Mise à jour du 26/01:
La loi a finalement été rejetée. Yeah!!

Article initialement publié le 17/11/2014:
J'en suis restée sur le cul quand j'ai vu cet article passé sur ma TL Twitter ==> La femme comorienne visée par la proposition de loi relative à l'habillement féminin

Il [le député Mahamoud Attoumane] souhaiterait réglementer la mode vestimentaire de la femme comorienne musulmane conformément aux préceptes de l'islam [...] 
Il propose qu'on oblige la femme comorienne à se couvrir tout le corps, ne laissant apparaître que le visage, les mains jusqu'aux poignets, et les pieds jusqu'aux chevilles. La proposition de loi prévoit une amende de 10.000 francs comoriens et un emprisonnement de 1 à 10 jours pour toutes celles qui enfreindraient ces obligations. [...] 
Le député explique que l'exhibition de la femme incite à la violence sexuelle. C'est notamment le cas avec des "habits serrés qui montrent la forme du corps ou des habits transparents qui laissent entrevoir ou paraître la peau"
Comment vous dire que je suis totalement contre cette loi? Déjà, contrairement à ce que ce député laisse entendre, les femmes et les jeunes filles comoriennes ne sont pas habillées de manière provocante. Dans nos vêtements traditionnels, on a le kichali (châle couvrant la tête et les épaules), le salouva (porté surtout par les femmes mariées), et le chiromani.




Chiromani (photo personnelle)
Salouva (© THE FUNKY DESIGNER Le Salouva vous va si bien. Séance photos du 14 février 2014)

Les châles, les salouvas et les chiromanis remplissent parfaitement cette obligation vestimentaire. ça fait des années qu'on porte ce vêtement, pourquoi changer ça tout d'un coup?
Je pense que les femmes comoriennes savent parfaitement comment respecter les préceptes musulmans, pas besoin de lois pour réglementer ça.

Clairement, je vois en cette loi une volonté de contrôler les femmes, comme dans toute société patriarcale. Parce que bizarrement, les hommes ne sont pas concernés par cette loi. Et pourtant, vestimentairement parlant, les hommes aussi doivent respecter un certain code dans la religion musulmane. Pourtant, pas de projet de loi pour eux...

Mais au delà de ça, c'est la justification de ce projet de loi qui m'énerve profondément:

"Le député explique que l'exhibition de la femme incite à la violence sexuelle. C'est notamment le cas avec des "habits serrés qui montrent la forme du corps ou des habits transparents qui laissent entrevoir ou paraître la peau"

Autant en tant que musulman tu peux condamner les vêtements révélateurs. Autant utiliser le slut-shaming pour justifier cette loi c'est dégueulasse. S'attaquer aux tenues vestimentaires pour endiguer les violences sexuelles, c'est dire aux femmes et aux filles victimes ou non de violences sexuelles que ce qui leur est arrivé (ou ce qui pourrait leur arriver) est uniquement de la faute aux vêtements, donc de leur faute. C'est ce qu'on appelle le slut-shaming et ça entraine le victim-blaiming (blâmer la victime). Or, nous savons tous que les viols sont commis pour une grosse majorité par des personnes de l'entourage (père, oncle, frère, professeur, employeur, voisin...) Ce qui fait que la victime devient coupable d'un crime qu'elle a subi. Alors qu'il faudrait juste que les mecs se tiennent (si vraiment un bout de peau les excite...)

Cette loi est liberticide, puisqu'elle restreint le droit des femmes à s'habiller comme elles le désirent (dans le respect des traditions et de la religion, bien entendu). Et on la justifie en se jetant dans le slut-shaming et contribue grandement à la culture du viol. Je sais parfaitement que ce sont des notions que les comoriens ne connaissent pas. Je sais aussi qu'avec les traditions bien ancrées dans leurs vies, et la religion très présente, il faudra leur en parler d'une autre manière qu'ici en France. Surtout que les gens là bas ont l'air assez imperméables au féminisme (il n'y a qu'à voir la réaction de mon oncle ==> être une fille aux Comores...). Pourtant, il n'y a pas mal de choses à faire là bas.

En tout cas, j'espère que cette loi ne passera pas...

Pour aller plus loin:
Vous reprendrez bien un peu de slut-shaming?
Qu'est ce que la culture du viol?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?