mardi 24 mars 2015

Même s'ils ne veulent pas voir leur racisme


Il y a un an, j'ai écrit un article sur la chasse aux "beurettes à khel". pour parler du racisme et des politiques de respectabilité dans la communauté maghrébine et dans la communauté arabe. Réflexion qu'on peut étendre à la communauté noire avec les "niafous" qui leur font honte (lire La bonne femme noire? à propos du mysoginoir).

Un an plus tard, cet article a été lu 6431 fois à l'heure où j'écris cet article. C'est énorme, et c'est également l'article le plus lu de mon blog.
Et quand on pense record de lecture, on pense également aux commentaires publiés. Et la vérité, c'est que je ne m'attendais pas à recevoir des commentaires... aussi particuliers.

Je me sens comme Kanye West là...


Les commentaires sont assez violents, donc préparez vos sacs à vomi, et si vous êtes sensibles, évitez de lire les captures d'écran (c'est pour votre bien)




Tout ce que je vois dans ces commentaires, ce sont des gens qui refusent de voir le souci que je pointe. Il refusent de se remettre en question. Ils préfèrent pointer un autre problème (l'absence manifeste d'unité entre les Noirs) pour me disqualifier. Ils préfèrent m'accuser de victimisation. Et j'me dis que je suis dans le vrai si ils ont autant la haine. 
Je parle de racisme, un peu de sexisme et on m'accuse de promouvoir le métissage, qui serait un problème pour la préservation des "races" et un outil sioniste et satanique. D'autres promeuvent le communautarisme fermé en utilisant des pseudos arguments religieux. Oui pseudo, parce que dire qu'une musulmane doit se marier dans sa communauté ethnique est faux. Et dire que le métissage est haram (illicite) l'est également ==> article à lire à ce sujet

J'en veux aux Arabes qui me disent qu'on a les mêmes valeurs
Mais qui s'empressent de dire que ma religion c'est la leur
Ceux qui m'appellent khouya quand on est seuls
Et qui crèvent de jalousie quand ils me croisent avec une de leurs sœurs

Kahloucha, j'te donnerais jamais ma vie
T'es louche toi, sale Arabe tu fous la merde dans ma ville"
Ces paroles nous touchent tous au quotidien
Nos parents modèles nous poussent tous à stopper l'lienHistoire pire que vraie, Sexion d'Assaut

Renois, rebeux les plus détestés, au taf contestés
Dans les quartiers respectés, les plus menottés
Les guerres rebeux/renois m'ont toujours attristés
Les politiques jouent au Rubik's cube avec les plus pauvres de ces communautés
Despo Rutti feat. Nessbeal, L'oeil aux beurs noirs

Même si'ils le contestent, la négrophobie est bien présente dans la communauté arabo-maghrébine. Et cette haine est réciproque. Même s'ils refusent de le voir. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?