jeudi 5 novembre 2015

Marche de la Dignité: j'y étais!

Tribune marche de la Dignité
Communiqué de presse de la MAFED après la marche: communiqué sur FB


(les photos suivantes sont de NadBou: http://nadbou.tumblr.com/ et de Paige Palmer: http://paigepalmer.neowp.fr/)

Le week-end dernier s'est déroulée la Marche de la Dignité et Contre le Racisme. Et j'y étais, avec le collectif afro-féministe Mwasi. De Barbès à Bastille, plusieurs collectifs ou associations tels que Mamans Toutes Egales, Urgence Notre Police Assassine, les familles de victimes de violences policières, la Brigade Anti-Négophobie (qui avait participé aux manifestations contre Exhibit B), les Indivisibles (avec Rokhaya Diallo)... Bref, du beau monde pour dénoncer les violences policières, le racisme d'Etat, l'islamophobie, la rromophobie, la négrophobie ordinaires et frontales. Une marche faite par des racisé.e.s (surtout des femmes racisées que certains aimeraient les voir dans des rôles de femmes faibles et soumises) pour les racisé.e.s.

NB: "racisé.e.s" désigne les personnes non-blanches qui subissent le racisme

Le collectif Mwasi avec lequel j'ai marché (photo by Nadbou)
Trop de flamboyance! 



La Brigade Anti-Négrophobie était aussi présente (photo by Nadbou)

Urgence Notre Police Assassine (photo by Nadbou)
D'autres associations étaient également de la partie, dont l'Union Juive pour la Paix, la Coordination des Sans-papiers du 75, le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires, les Juifs et Juives Révolutionnaires, et encore beaucoup d'autres. Il y a eu aussi Clémentine Autain du Front de Gauche, Phillipe Poutou du NPA et Esther Benbassa d'EELV, avec quelques militants de ces groupes, et qui en tant qu'allié.e.s, ont défilé derrière les concerné.e.s. 

l'Union Juive pour la Paix était également parmi les Marcheurs (photo by Paige Palmer)

La Coordination des Sans-papiers du 75 (photo by Paige Palmer)

Ensemble! Jeunes (que je ne connais pas) (photo by Paige Palmer)
La marche a été menée par le MAFED (Marche des Femmes de la Dignité) jusqu'à la place de la Bastille en passant par la place de la République, et puis clôturée par des discours des différentes actrices de la MAFED comme Sihame Assbague, Nargesse Bibimoune ou Maboula Soumahoro, les discours du porte-parole de "La Voix des Rroms", de Saïd Bouamama, de deux activistes du mouvement Black Lives Matter (des Etats-Unis !!) de Christelle de Mwasi et d'autres encore (que je n'ai pas pu suivre)


Et après l'effort, le réconfort! Enfin, pour celles et ceux qui ont eu le courage de rester à Bastille, malgré les courbatures pour le concert avec Kery James, Médine, Bam's, Tunisiano et d'autres encore.

Selon les organisateurs, nous étions plus de 20 000. D'après la police, 3 500. Et selon Mediapart, 10 000. Je n'ai pas tellement confiance aux policiers donc je vais garder le chiffre annoncé par Mediapart. ça en fait du monde non?

Moi ayant appris le nombre de personnes à la Marche. 
C'est euphorique et totalement galvanisée par cette Marche, par la flamboyance des Twittas que j'ai revues ou rencontrées, et par l'ambiance militante qui régnait. Je suis vraiment heureuse d'avoir marché. Si c'était à refaire (si seulement on pouvait ne pas la refaire...) sans hésitation je serais une nouvelle fois dans la rue! Et je pense que vu la réaction de certaines personnes, comme Caroline Fourest, Christine Le Doaré, Gilles Clavreul, et de tous les haters, on a mis le doigt là où ça fait mal!

J'ai marché pour dire non au racisme institutionnel. J'ai marché pour dire non à l'islamophobie ambiante. J'ai marché pour dire stop à la négrophobie. J'ai marché pour dire stop aux discriminations. J'ai marché pour dire stop aux violences policières. J'ai marché pour montrer que je suis digne malgré tout, et que je le resterai. J'ai marché et nous avons tou.te.s marché pour leur dire que nous sommes dignes. Les racisé.e.s ont pris la rue, ont pris la Bastille pour dire qu'il y en a marre de se faire rabaisser. Qu'il y en a marre de subir tout ça et que désormais on ne se laissera plus faire. On n'oublie pas toutes ces violences, on n'oublie pas toutes ces discriminations, on n'oublie rien, on ne lâche rien!

La lutte continue! 
PS: Un petit reportage vidéo de la marche, ça vous tente?



PS2: ils en parlent aussi:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?