lundi 18 avril 2016

Laurence Rossignol et les femmes musulmanes voilées (4e témoignage)

Après les témoignages de Mariam, Amina et LB, voici le témoignage complet de Raja, 19 ans, étudiante.

1) Qu'est-ce que ça te fait de voir des féministes ou des journalistes affirmer que "le voile est un outil d'oppression et de soumission de la femme"?

Quand je vois littéralement partout en France (et je mets l'accent sur la France où c'est majoritaire) des femmes, se disant féministes, parler sur les femmes voilées, en leur nom souvent, dire que c'est un outil d'oppression de je riais jaune au départ. Puis je me suis énervée. Je pensais a l'origine que ca venait d'une méconnaissance de ces femmes la, de leurs expériences et du cheminement qu'elles ont fait jusqu’à porter le voile. Mais pas du tout. C'est un stéréotype qu'on assène a chaque fois qu'on parle d'Islam, et une vision unique du voile qui silencie toutes les autres a cause de l'argument de "celles qui y ont été forcées". Comme si ces phénomènes (intolérables et contre lesquels il faut agir) minoritaires jetaient un discrédit total et irrémédiable sur toute la pratique du port du voile. Donc oui je m'énerve. Parce que mêmes les rares fois ou des voix comme la mienne s'élèvent contre celles de ces gens-là, elles sont taxées de "militantes islamistes" ou de "n*gres afric.. américains qui ont choisi l'esclavage" pour reprendre Mme Rossignol.




2) Quelle a été ta réaction en voyant l'interview de Laurence Rossignol? (Surtout la comparaison avec les esclaves)

L'interview de Laurence Rossignol s'inscrit selon moi dans la looooooongue série d'invectives racistes et islamophobes qu'on ne compte plus depuis l'arrivée du gouvernement socialiste au pouvoir et même avant cela. La parole raciste et islamophobe s'est considérablement libérée, décomplexée ces derniers temps, du coup je ne m'attendais pas à des surprises de la part de Mme la ministre. Cela dit cette interview était quand même d'une violence que je n'avais jusque la pas constatée. Pour être plus claire: elle a fait cette comparaison de manière naturelle, laissant au passage échapper le terme n*gre sans tiquer une seconde. Comme si c'était normal d'utiliser un terme qui renvoie directement a une période sombre (pas si éloignée d'ailleurs) de l'humanité qui a vu la suprématie blanche et le colonialisme opprimer, exploiter et tuer des millions de Noirs africains, américains, carribéens etc. C'est inexcusable. Encore plus grave de comparer cela a des femmes en France qui de leur plein gré et en connaissance de cause choisissent de se couvrir. Un triple affront pour mes soeurs noires, descendantes d'esclaves et voilées.

3) Qu'est-ce que tu aimerais lui dire si elle était face à toi?

J'aimerais l'inviter a démissionner le plus rapidement possible. En tant que femme, que féministe, que française, que musulmane il m'est insupportable de savoir que le ministère qui est censé régir les affaires me concernant soit dirigé par quelqu'un qui méprise a ce point la mémoire de ses concitoyen-ne-s ainsi que les choix des françaises

4) À partir de quand as-tu commencé à porter le voile? Qu'est-ce qui t'a motivé à le porter?

J'ai commencé a porter le voile le 24 décembre 2015. J'y pensais depuis assez longtemps et j'ai trouvé qu'il était temps que je le fasse. J'ai 19 ans. Plus j'avançais et moins la perspective de me voiler m'était attrayante au vu des événements et du climat ambiants. Mes parents n'étaient pas favorables a ma décision non plus. Je l'ai fait pour moi, pour ma relation avec Dieu, et en un sens aussi pour montrer a tous que je suis musulmane avec un foulard mais aussi beaucoup d'autres choses: je peins, je fais du sport, je suis passionnée de sociologie et de politique, je voyage, je fais partie d'associations interreligieuses, je suis même membre d'une association juive pour la paix en Israël, lol. Je voulais en quelque sorte participer a casser cette image uniforme des filles avec un voile qui ne seraient "que" leur voile, sans identité

5) As-tu quelque chose à ajouter? 

J'aimerais juste finir sur la politisation des femmes voilées. Nous sommes sous-représentées en politique pour diverses raisons, j'en ai relevé quelques unes:
- la stigmatisation constante des politiques. Rossignol qui dit que nous sommes par essence des "militantes islamistes", nous excluant ainsi de toutes les autres sphères politiques de France.
- l'absence de représentativité des femmes musulmanes en general, l'invisibilisation des musulmans dans le discours politique, sauf quand il s'agit de les affilier a des terroristes.
- les barrieres érigées a l'accession des femmes mus. aux milieux politisés. A l'université, on ne me propose pas automatiquement les tracts distribués a tous. On ne m'invite pas forcément aux assemblées générales. On ne me considère pas forcément comme politisée. On s'étonne de me voir en AG, de m'y voir prendre la parole.

Il y a sûrement d'autres raisons qui m'échappent ou que je n'ai pas encore su repérer, mais voilà une premiere liste non exhaustive des points sur lesquels il faudrait oeuvrer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?