lundi 5 septembre 2016

Le féminisme comme caution islamophobe


Pendant les semaines de la polémique sur le burkini, on a vu pas mal de politicien·ne·s s'insurger contre le port de ce vêtement couvrant au nom des droits des femmes. Mais c'est génial! Enfin du concret niveau féminisme! C'est comme après le nouvel an à Cologne (Allemagne), beaucoup de personnalités politiques du Front National (FN) ont exprimé à juste titre leur vive émotions suite aux agressions sexuelles qui ont eu lieu la nuit du nouvel an.





Et du coup, puisqu'iels s'intéressent tant aux droits des femmes, on peut parler:
- de ces personnes qui manifestent et créent des sites anti-IVG, et qui donc menacent ce droit à l'avortement au nom de leurs idéaux? ==> Comment “Les Survivants” veulent nous faire croire qu’être anti-IVG, c’est cool
- de ces pharmaciens qui refusent de délivrer une contraception d'urgence?
- du harcèlement sexuel au travail, ou dans les instances politiques, comme pour l'affaire Denis Baupin?
- de la culture du viol?
- du slut-shaming  et victim-blaiming suite à une agression sexuelle?
- du harcèlement de rue? (mais non on exagère!)
- de la lutte contre les stéréotypes de genre?
- des 75 000 viols par an en France (sans compter les non-déclarés)?
- des violences conjugales en France?
- ou tout simplement du sexisme ordinaire, qui est une des principales luttes féministes?
Et j'en passe...

Personnellement je ne les entend pas beaucoup. C'est drôle hein? Pourtant ce sont des sujets qui reviennent souvent quand on parle entre féministes sur Internet ou lors d'assemblées.

En fait ce n'est pas étonnant, parce qu'on les entend s'agiter pour défendre le droit des femmes, quand au choix:
- il s'agit d'imposer leur vision des choses (cf. la polémique du burkini)
- il s'agit de comparer la condition des femmes françaises à celle des femmes saoudiennes ou iraniennes (toujours ces pays)
- il s'agit de taper sur les "méchants musulmans"

Mais quand il faut parler de droits des femmes dans le contexte français, bassi, il n'y a plus personne. Je ris! (jaune)

Non sérieusement, on a compris que cette "excuse féminisme" servait uniquement à masquer leur islamophobie. On a compris que le féminisme était cool quand il s'agissait d'éduquer et de dénigrer d'autres pays de manière paternaliste. On a compris que leur féminisme se résumait à porter des talons ou à mettre du rouge à lèvres le 8 mars. Mais les autres jours? Ziiii... (= *silence*)

Arrêtez avec votre indignation sélective. Arrêtez de faire semblant de vous intéresser au féminisme uniquement quand il s'agit des femmes musulmanes.
Comme ce que certains ont fait par rapport à Cologne:


Dites cash que vous êtes islamophobe, ça ira plus vite et au moins ça sera clair!
Même ce dessinateur le dit!

Je vous laisse avec cette image qui m'a inspiré cet article (vu sur la page FB de J'dis ça j'dis rien = https://www.facebook.com/jdcjdr/) Tout est dit!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelque chose à dire?